BIOMATÉRIAUX ET INFLAMMATION EN SITE OSSEUX

BIOS – EA 4691

NEWS

BIOS est lauréat de l’AAP ANR 2021 avec le projet « PIMyBone »

La réunion de lancement a eu lieu le 3 février dernier dans les locaux du CRITT-MI, partenaire du projet avec l’URD-ABI et l’ICCF.

BIOS est partenaire du programme INTERREG V 3D4Med

Cliquez sur le logo pour en apprendre plus sur ce programme visant à développer des matrices 3D innovantes pour l’ingénierie tissulaire dans le but de reconstruire, régénérer ou remplacer la fonction de tissus ou d’organes déficients.

Le projet InVitrOs porté par BIOS, en collaboration avec IREPA-LASER a été financé par l’Institut Carnot MICA et l’ESCMID

BIOS coorganise l’école thématique de la SFR Cap-Santé dédiée aux « Nouvelles Stratégies Thérapeutiques »

pour lutter contre les microorganismes.

N’hésitez pas à vous inscrire en cliquant sur le flyer ci-dessous

NOS DERNIERES PUBLICATIONS

MOTS CLEFS

  • Infection

  • Inflammation

  • Microenvironnement osseux

  • Fonctionnalisation

  • Fragilité osseuse

  • Mucoviscidose

  • Stérilisation

  • Plasma froid

  • Biomatériaux-Biomatrices

  • Immuno-modulation

  • Biocompatibilité

  • Cellules souches

L’unité EA 4691 « Biomatériaux et inflammation en site osseux » est constituée d’enseignants-chercheurs et de praticiens hospitaliers (Odontologistes – Pharmaciens – Biologistes) et d’un chercheur INSERM. Elle accueille également des personnels contractuels, post-doctorants doctorants et stagiaires. Le projet de recherche s’inscrit dans un cadre pluridisciplinaire et a pour objectifs d’élaborer de nouvelles biomatrices fonctionnalisées destinées au comblement osseux et d’évaluer leur potentiel régénératif au cours des interactions cellules hôtes / biomatrices en sites inflammatoire et/ou septique.

Pour atteindre ces objectifs, l’EA 4691 conduit une recherche fondamentale visant à : 1) améliorer les potentialités physico-chimiques des biomatrices pour optimiser leur cellularisation et leur fonctionnalisation ; 2) caractériser les processus biologiques (inflammation, infection, néoformation tissulaire…) influant sur les capacités régénératrices des biomatrices et sur l’immunomodulation cellulaire; 3) étudier la physiopathologie osseuse dans le contexte de la mucoviscidose.

Nos objectifs portent également sur des développements technologiques et méthodologiques : 1) évaluation de la biocompatibilité de nouveaux traitements par nanocristallisation superficielle (procédé SMAT) pour la réduction de l’usure des prothèses articulaires ; 2) validation d’une méthode originale de stérilisation par plasma froid adaptée aux biomatrices préconditionnées.

Biomatrices et Médecine Régénératrice Osseuse

Responsable : Pr Halima KERDJOUDJ

Pertes Osseuses : Perspectives Diagnostiques et Thérapeutiques

Responsable : Dr Fany REFFUVEILLE

Développements Technologiques et Interfaces Industrielles

Responsable : Pr Marie-Paule GELLE